Le journalisme politique au Québec : compte rendu dans Le fil

Compte rendu du colloque annuel de la SOPPOQ par Yvon Larose dans Le fil, volume 52, numéro 10, 17 novembre 2016.


logo-le-filUne profession en mutation. Un colloque a permis d’approfondir la réflexion sur des aspects cruciaux du journalisme politique d’aujourd’hui

«Dans les années 1990, 120 personnes travaillaient à la Tribune de la presse au Parlement de Québec. Aujourd’hui, elles ne sont plus qu’une quarantaine. Donc, trois fois moins de journalistes travaillent à couvrir l’actualité parlementaire et politique. Une mutation est clairement en cours.»

Le professeur Jean Charron, du Département d’information et de communication, a fait ce constat alarmant en marge d’un colloque sur le journalisme politique au Québec. Organisée par la Société du patrimoine politique du Québec, cette activité s’est déroulée au pavillon Louis-Jacques-Casault le vendredi 11 novembre.

Cette date marquait le 145e anniversaire de la Tribune de la presse du Parlement de Québec. Une quinzaine de journalistes politiques québécois s’étaient donné rendez-vous à ce colloque. Parmi les plus connus, mentionnons Vincent Marissal, de La Presse, Sébastien Bovet, de Radio-Canada, et Francine Pelletier, du Devoir. Quatre thématiques d’actualité liées à la pratique du journalisme politique, étudiées dans une perspective de continuités et de ruptures, étaient au programme.

[…]

Lire la suite…

Le journalisme politique au Québec, 11 novembre 2016, Université Laval, Québec — Inscription

colloque-soppoq-journalisme-politique-nov-2016Vous êtes conviés à la quinzième édition des Entretiens Pierre-Bédard, le colloque annuel de la Société du patrimoine politique du Québec.

DATE : Le vendredi 11 nov. 2016
LIEU : Salle 1630 du Pavillon Louis-Jacques-Casault de l’Université Laval, Québec
INSCRIPTION : Vous pouvez soit remplir le bulletin (PDF ci-joint) et le poster à cette adresse ou alors simplement nous envoyer un message par courriel.

PROGRAMME

9 h 00
Mots de bienvenue

Jean-François Simard, président de la SOPPOQ
Louis Lacroix, président de la Tribune de la presse
Guillaume Latzko-Toth, vice-doyen à la recherche de la Faculté des lettres et des sciences humaines de l’Université Laval

9 h 15 – 10 h 30
À quoi sert le journalisme politique ? Informer ou opiner ?

Présidence : Colette Brin
Jean Charron, Vincent Marissal, Antoine Robitaille

10 h 30 – 10 h 45 – pause café

10 h 45 – 12 h 00
Le cynisme des citoyens à l’égard de la politique : les journalistes font-ils partie du problème ou de la solution ?

Table ronde animée par Florian Sauvageau
Stéphane Bédard, Norman Delisle, Pierre Duchesne, Marie Grégoire, Jean-Claude Rivest

12 h 10 – 13 h 35 – pause repas (aux frais des participants)

13 h 35 – 14 h 45
La  technologie et le temps : pourquoi courir ?

Présidence : John Grant
Jocelyn Saint-Pierre, Sébastien Bovet, Geneviève Chacon, Bernard Descôteaux, Patrick White

14 h 45 – 15 h 00 – pause café

15 h 00 – 16 h 15
Quelle place pour les femmes dans le journalisme politique ?

Table ronde animée par Jean Charron
Josette Brun, Francine Pelletier, Caroline Plante, Jocelyne Richer

16 h 15
Mots de la fin

Colette Brin, directrice du Centre d’études sur les médias
Jean-François Simard, président de la SOPPOQ

Prochain colloque, 11 novembre 2016. Le journalisme politique au Québec : continuités et ruptures

Le 11 novembre 2016 marquera le 145e anniversaire de la Tribune de la presse du Parlement de Québec. Pour souligner cet anniversaire, la Société du patrimoine politique du Québec a choisi d’examiner, au cours d’un colloque, quatre thématiques d’actualité liées à la pratique du journalisme politique, dans une perspective de continuités et de ruptures.

Deux séances et deux tables rondes sont au programme.

La première séance vise à offrir des réponses à la question : à quoi sert le journalisme politique ? La seconde traitera des problématiques liées à la technologie et au temps. Pourquoi les journalistes politiques doivent-ils courir ?

Deux tables rondes complèteront le programme de la journée. L’une abordera la thématique du cynisme politique : les journalistes font-ils partie du problème ou de la solution ?  L’autre table ronde se penchera sur la place des femmes dans le journalisme politique. Le journalisme que pratiquent – ou que voudraient y pratiquer – les femmes est-il différent de celui des hommes ?

Date : le vendredi 11 novembre 2016, de 9h à 16 h 30
Lieu : Université Laval, pavillon Louis-Jacques-Casault, salle 3632
Programmation détaillée à venir
Pour information : Alain.Lavigne@com.ulaval.ca ou GastonBernier@assnat.qc.ca